Archives pour la catégorie Webdocumentaire

Serious Game : A la Une

Le webdocumentaire interactif : A la une  réalisé par le réseau canopé et Le CLEMI

Les élèves sont tout d’abord dans la peau d’un apprenti journaliste qui passe une journée dans la rédaction de Libération. Ils rencontrent Jean Pierre Perrin qui leur confie la tache de réaliser une enquête puis de rédiger un article sur les photo-reporter. A la fin ils participent à l’élaboration de la Une de Libération.

A la fin les élèves, sont automatiquement redirigé vers un autre webdocumentaire qui porte sur le prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre. Ils vont devoir se lancer dans une sorte de jeu de piste à travers la ville de Bayeux pour rencontrer des journalistes et voir la diversité de ce métier.

Je le trouve intéressant à utiliser dans le cadre de la semaine de la presse et des médias.

Publicités

Le tympan de la cathédrale de Conques

Ce webdocumentaire de l’INHA sur le tympan de la cathédrale de Conques est super pour expliquer aux élèves le rôle de l’Eglise au moyen âge par le biais d’un exemple d’une croyance de fidèle : le jugement dernier.

Il est composé de trois chapitres dans lesquels on trouve une vidéo et une analyse pour le chapitre I et un constat pour les chapitres 2 et 3.

Pour ma part je n’ai utilisé que le chapitre 1 de ce webdocumentaire comme activité.

Il devaient répondre à  deux questions sur le sujet.

1 ) Identifiez le personnage qui se trouve au centre.
Quel geste fait-il et quel jugement rend-il?
2) De quel côté les fidèles qui vont au paradis sont-ils situés ?
Ceux qui vont en enfer ?
À quoi le voit-on ?
( Questions prises dans le chapitre seigneurs et paysans au moyen âge
du  livre scolaire 5ème
Comme vous pouvez le voir j’ai morcelé la question. En effet certains élèves en difficulté ou non d’ailleurs ont tendance à ne pas voir plusieurs questions mais juste une. Ce n’est pas par flemme en général mais plus manque d’attention ou par réelles lacunes scolaires. Ayant remarquer cela je procède donc par à coup tout en allant progressivement avec eux. En effet, plus l’année scolaire avance moins je divise les longues questions mais je vais à leur rythme. Je pars du principe qu’une consigne doit être comprise. Si un élève ne comprend pas une consigne courte et beh il comprendra pas non plus une consigne longue. Cette méthode s’inscrit donc sur la durée et elle fonctionne en règle générale. Elle permet aussi à l’enfant de ravoir confiance en lui car un élève ayant des lacunes n’as pas confiance en lui. Mais on voit aussi cela chez les élèves précoces ayant connu un échec scolaire ou ayant fait une phobie scolaire. Ils manquent également de confiance en eux. Si on arrive à redonner confiance en lui à un élève alors il voudra forcément de progresser surtout si les notes s’améliorent